Réduction des émissions de CO2 : l’Europe peut mieux faire

(Photo : Pixabay)

L’objectif fixé à l’échelle européenne pour 2020 est atteint mais reste insuffisant pour contrer la menace du réchauffement climatique. Selon Eurostat, l'office européen des statistiques, les états membres ont réduit leurs émissions de CO2 de 2,5% en 2018 par rapport à l'année précédente. Malgré tout, l'Union européenne est entrée vendredi 10 mai en « déficit écologique ». Ce qui signifie que si l'ensemble de l'humanité vivait comme les Européens, elle aurait déjà épuisé les ressources que la Terre est capable de régénérer en une année. Si elles ont atteint « un niveau sans précédent dans le monde » en 2018, les émissions de CO2 ont cependant baissé dans l’Union européenne au cours de la même période. Une diminution néanmoins limitée par d’importantes hausses en Pologne et en Slovaquie. Dans ces deux pays, les émissions de gaz carbonique ont respectivement augmenté de 3,5 % et 2,4 %. Sur les 28 États membres, 20