Rapprocher l’école de l’entreprise

De gauche à droite : Karine Voltz, David Butet, Stéphanie Royer et Jean-Jacques Alexis ont signé la première charte école-entreprise en Côte-d’Or.

La première charte école-entreprise en Côte-d’Or a été signée entre le collège Champollion et l’entreprise Bericap au Medef Côte-d’Or.

Alors que le gouvernement place l’avenir des jeunes parmi ses priorités, la commission compétences du Medef Côte-d’Or a souhaité mettre en œuvre la convention signée entre le Medef Bourgogne Franche-Comté et les académies de Dijon et Besançon. Une démarche qui se traduit ici par un rapprochement entre le collège Champollion, à Dijon, et la société Bericap. « Nous faisons aujourd’hui des interventions auprès des élèves de quatrième dans le collège, mais aussi au sein de l’entreprise, pour présenter des métiers et pour leur donner envie, tout du moins une visibilité sur les possibilités du monde industriel, afin qu’ils puissent s’orienter vers des filières parfois moins classiques et plus techniques. Aujourd’hui, chez Bericap, nous avons des jeunes qui sont rentrés par un CAP et qui ont ensuite passé un BEP, un bac et parfois même des BTS, des licences et des maîtrises. Ils s’inscrivent dans l’avenir de la société », confie Jean-Jacques Alexis, président directeur général de Bericap. Un univers qui n’est pas forcément visible de tous et connu par tous et qui est pourtant pourvoyeur d’emplois : « Nous sommes continuellement à la recherche d’apprentis pour pouvoir développer des carrières d’ouvriers, de techniciens ou même de managers. En somme, pour créer le futur et assurer l’activité industrielle de demain, plutôt que de la faire déménager ailleurs. L’année dernière, nous avions 19 apprentis sur le site de Longvic et nous avons procédé, cette année, à une vingtaine de recrutement. »

UNE PREMIÈRE CHARTE EN CÔTE-D’OR

Pour concrétiser ce rapprochement, premier d’une série de partenariats entre établissements et société, David Butet, président du Medef Côte-d’Or, et Stéphanie Royer, adjointe à la Délégation régionale académique de la formation professionnelle, initiale et continue (Drafpic) en Bourgogne Franche-Comté, ont signé avec Karine Voltz, principale du Collège Champollion, et Jean-Jacques Alexis, PDG de Bericap, une charte école-entreprise, jeudi 25 mars. « Il n’y a jamais eu autant de manque de compétences en recrutement dans les entreprise, observe David Butet. C’est là tout le paradoxe puisqu’à côté de cela, on risque d’avoir à cause de la crise sanitaire, des personnes au chômage ». Cette convention, déclinaison en région d’un accord passé entre le Medef au niveau national et l’Éducation nationale, est le résultat d’une première phase d’expérimentation entre le Collège de Champollion et l’entreprise Bericap, qui a accueilli les premiers élèves en février. « On officialise aujourd’hui la démarche et nous mettons en place cette charte avec l’idée de développer cela avec d’autres établissements et d’autres entreprises, souvent en proximité territoriale pour des questions pratiques d’organisations, explique le président du Medef Côte- d’Or. Avec la crise que nous traversons actuellement, nous sommes tous, je pense, en quête de sens. C’est le cas des enfants depuis très longtemps. Donc faire se rencontrer les jeunes et l’entreprise est totalement vertueux ».

Commentaires