Quand une coopérative forestière acquière une scierie

(Photo : JDP)

Face à la mondialisation des marchés du bois et la paupérisation de certain secteur d’activité, la coopérative forestière Forêt et Bois de l’Est a répondu par une stratégie originale d’intégration verticale en aval de son métier historique d’exploitant forestier. En se portant acquéreur en 2016 de la scierie Genet, basée à Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône, elle offre à ses adhérents un nouveau débouché à haute valeur ajoutée. Alain Jacquet, directeur de la coopérative répond à nos questions. Le Journal du palais. Tout d’abord pouvez- vous nous présenter Forêt et Bois de l’Est ? Alain Jacquet, directeur de la coopérative forestière Forêt et Bois de l’Est. Notre structure, dont le siège social est basé à Épinal (88) est active depuis bientôt trente ans. Elle est spécialisée dans le secteur d'activité de l'exploitation forestière. Nous couvrons un grand quart nord-est de la France (Franche-Comté,