Quand les patrons cèdent en Scop

Florence, Elodie, Cassandra, Chantal, Christel, Marie-Claire, Michelle et Myriam (absente sur la photo) sont désormais associées à parts égales dans la Scop les Salaisons de Campagne des halles de Dijon. (Crédit : Journal du Palais)

Accompagner ses salariés dans la reprise de son entreprise en Société coopérative et participative (Scop) permet d’en assurer la pérennité, d’installer en douceur la transition et de préserver les emplois. Les clés de la réussite : des relations de confiance, du temps, de la ressource humaine et des conditions financières favorables. La transition conduit à un investissement plus fort des coopérateurs, désormais parties prenantes du devenir de l’activité. Pour les cédants, il peut s’agir de transmettre au moment d’un départ à la retraite mais aussi d’un désir de travailler autrement, plus collectivement. En septembre 2018, les Salaisons de Campagne sont devenues une Scop. Leur dirigeante est désormais l’une des associées aux côtés de ses sept anciennes salariées. Ce statut a rendu possible la reprise en interne et a changé les places assignées à chacune en matière de responsabilités. DE SALARIÉES À