Quand les drones ont la vigne à l’œil

Le drone peut être un parfait auxiliaire du viticulteur, dans la surveillance de la santé des vignes.

A2M, société intégrée dans le groupe Mazoyer, propose au monde de la viticulture un outil alliant drone et intelligence artificielle qui permet une surveillance plus fine des vignes. Le 14 février, la salle du Syndicat viticole de Nuit Saint-Georges, en Côte-d'Or, devrait être remplie. Ce jour-là, les participants pourront découvrir une offre de services inédite dans le vignoble, proposée par la société A2M, émanation du groupe Mazoyer. A2M comme Assister, Mesurer, Maîtriser. Cette structure récente, basée à Brochon, au sud de Dijon, s’organise autour de trois pôles: la formation au pilotage de drones (sous l’enseigne franchisée Drone Volt Academy Dijon), la vente de matériel en lien avec l’utilisation des drones dans les domaines du bâtiment, des travaux publics ou de la viticulture, enfin, l’apport de solutions clients. Le 14 février, c’est en particulier ce troisième pôle qui sera mis à contribution. « Nous nous