Quand le Champagne « monte » à Paris !

Accroupis, les responsables de l’association Vignoble 192 ; debout, l’équipe de l’agence MCI France.

À l’heure où les ventes sont en perte de vitesse sur le marché français, à l’heure où l’œnotourisme apparaît comme un levier de développement économique, l’association Vignoble 192 entend faire briller les valeurs du Champagne dans la Capitale.

Bertrand Trépo, président de l’association Vignoble 192, a coutume de dire que « le Champagne, c’est de la culture », et qu’il faut rendre la culture accessible à tous – en premier lieu aux consommateurs de Champagne. D’où l’idée d’aller… se présenter au public et aux consommateurs parisiens – gisement à potentiel exceptionnel de clientèle proche -, pour qu’ensuite ceux-là viennent à la rencontre des producteurs et des terroirs, en Champagne même.

Cette idée, cela fait bientôt trois ans que les responsables des associations de promotion CAP’C (Côte des Bar), d’ATTVM (Vallée de la Marne) et d’APCCV (Côteaux vitryats) la font doucement mûrir. Doucement mais sûrement puisque, ça y est, c’est acté, du 3 au 7 juin 2020 « Le Champagne aime Paris » sera « the place to be » dans le jardin du Trocadéro, pas moins, à Paris.

100 000 VISITEURS ATTENDUS

Qu’on en juge ! Dans cet environnement magique du Trocadéro, avec la Tour Eiffel en perspective, 5 jours de fête (du 3 au 7 juin, donc) sont programmés de 11h à 23h sur 6 000 m2 d’animations, avec la participation de 80 vignerons, 10 Maisons de Champagne, 20 producteurs du terroir, 3 soirées after-work pour approcher la nouvelle clientèle de 25/35 ans, un restaurant éphémère dont les chefs Yves Candeborde et Arnaud Lallemand inspireront les mets. 5 pavillons thématiques (histoire du Champagne, environnement et biodiversité, formation, valorisation culturelle de la Champagne, et un dôme qui abritera le spectacle « 50 nuances de bulles » en guise d’expérience artistique) attendront les 100 000 visiteurs escomptés pour l’occasion, moyennant un prix d’entrée de 20 € donnant droit à 1 flûte personnalisée, 3 dégustations et l’accès au spectacle.

3 MILLIONS DE BUDGET

Bien entendu, l’association Vignoble 192, créée voici bientôt un an pour porter le projet, a reçu le soutien des institutions professionnelles et territoriales du Champagne et de la Champagne, et s’est assurée le concours de deux ambassadeurs de renom : Hubert Cartel, ancien directeur général de CDER, et Dominique Pierre, ancien directeur général de Nicolas Feuillatte. Elle est également en attente du haut parrainage des ministères de la Culture et de l’Agriculture. Elle a enfin choisi l’agence MCI France, experte de la communication événementielle B to B, pour l’accompagner dans la réalisation de cette manifestation.

Une manifestation dont le budget prévisionnel s’établit à 3 M€, financé environ pour moitié par les sponsors (150 000 €) et les subventions publiques (1,3 M€) et pour l’autre moitié par les entrées payantes. Pour mémoire, il est rappelé que « Bordeaux fête le vin », dont le budget s’élève à 3,1 M€, réalise 60 000 entrées payantes.

Manifestation de prestige, « Le Champagne aime Paris » a l’ambition de redonner au Champagne toute la visibilité qu’il mérite. Premiers éléments de réponse dans 8 mois. Le compte à rebours est lancé.

Commentaires