Progression remarquable de l’hôtellerie haut de gamme

Au centre-ville de Reims, c'est l'hôtel Marriott Caserne Chanzy qui renouvelle l'offre haut de gamme. (Droits réservés)

L’hôtellerie régionale a perdu 180 établissements et 900 chambres dans les quatre dernières années, une période marquée par un fort renouvellement qualitatif de l’offre. Les 1 290 hôtels régionaux, répertoriés au 1er Janvier 2019, place le parc du Grand Est au sixième rang des régions métropolitaines. Entre 2015 et 2019, le nombre d’établissements a diminué de 5,9%, soit un recul trois fois plus important qu’au niveau hexagonal. Cependant, la baisse de la capacité d’accueil (-2%) est moins sensible, même si elle s’oppose à une évolution inverse (+0,2%) du niveau national. Ce recul atténué du nombre de chambres correspond à des créations d’hôtels à plus forte capacité que celle des établissements disparus. Près de la moitié des chambres de l’hôtellerie du Grand Est (44 110 en 2019 contre 45 000 en 2015) est recensée dans les deux départements alsaciens, le quart en Moselle et dans la Marne, soit
Commentaires