Prévisions de croissance faible en Europe pour 2020 et 2021

Valdis Dombrovskis

Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne chargé d'une Économie au service des personnes.

Les prévisionnistes de la Commission européenne ne sont pas très optimistes. Dans un contexte international incertain, la Commission européenne a présenté ses prévisions économiques pour 2020 et 2021 laissant envisager une relative stagnation de l’économie des vingt-sept États membres selon notamment les différents indicateurs de croissance, d’inflation et de monnaie. Bruxelles a maintenu à 1,2 % ses prévisions de croissance pour 2020 et 2021 en zone euro et à 1,4 % pour l’ensemble de l’Union européenne, en baisse par rapport à 2019. La conjoncture internationale pèse en effet sur ces chiffres. L’économie européenne souffre de la décélération du commerce mondial et des difficultés que rencontrent les pays émergents mais également des tensions entre Washington et Téhéran. Les prévisions d’inflation sont de 1,3% pour 2020 et de 1,4% pour 2021, soit une hausse de 0,1 point pour chaque année par rapport aux