Près de 2,75 milliards d’euros dédiés à la région

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, Marie- Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne Franche-Comté et Fabien Sudry, préfet de la région.

Fabien Sudry, préfet de Bourgogne Franche-Comté et Marie-Guite Dufay, présidente de la région, ont signé, vendredi 5 février, l’accord de relance État-Région et l’accord stratégique du CPER (contrat de plan État-région) 2021-2027.

Signé en présence de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, le contrat de plan État-région (CPER) 2021-2027 table sur une enveloppe globale de près de 2,75 milliards d’euros, au service des concitoyens, des territoires et des acteurs qui font vivre la Bourgogne Franche-Comté. Il inclut : l’accord de relance État-région 2021-2022 (1,25 milliard d’euros) et l’accord stratégique sur les orientations du contrat de plan État-région (CPER) 2021- 2027 couplé aux crédits valorisés (1,49 milliard d’euros). Financé à parité entre l’État et la région, ce CPER 2021-2027 tient compte des conséquences majeures de la pandémie. La signature de ces deux accords, à l’hôtel de région à Besançon, matérialise ainsi l’engagement total et coordonné de l’État et de la région Bourgogne Franche-Comté dans la relance et dans la préparation de notre avenir.

Trois objectifs majeurs sont, ainsi, ciblés par ce CPER 2021- 2027 : la ré-industrialisation de notre territoire, la lutte contre la désertification rurale et contre les inégalités territoriales, la neutralité carbone. À ce titre, le CPER 2021-2027 finance la mise en œuvre de projets essentiels à l’intérêt général décliné en dix thématiques : enseignement supérieur- recherche, innovation ; transition écologique et énergétique ; cohésion territoriale ; mobilités multimodales ; emploi–formation ; numérique ; économie sociale et solidaire ; culture-patrimoine ; sport ; égalité entre les femmes et les hommes.

Commentaires