Plus de trains pour les travailleurs frontaliers

Nuria Gorrite et Marie-Guite Dufay

Nuria Gorrite et Marie-Guite Dufay ont signé pour développer l’axe international entre la Bourgogne Franche-Comté et le canton de Vaud.

La Bourgogne Franche-Comté et le canton de Vaud doublent le nombre de trains pour les travailleurs frontaliers à destination et au départ de Vallorbe. Depuis le 16 décembre, la région Bourgogne Franche-Comté et le canton de Vaud ont doublé l’offre ferroviaire pour les travailleurs frontaliers au départ de Pontarlier et de Frasne, dans les deux sens de circulation. Une décision qui émane de la convention signée fin novembre. En effet, le 25 novembre, le Comité de développement de la desserte Lausanne-Paris, via Vallorbe et le Jura, s’est réuni, l’occasion pour la région Bourgogne Franche-Comté, le canton de Vaud, la SNCF, les Chemins de fer fédéraux (CFF) et Lyria de formaliser leur envie de travailler ensemble pour développer le trafic de la ligne sur les dessertes du Jura. À Lausanne, la présidente de la Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, et la présidente du Conseil d’État vaudois, Nuria Gorrite, ont réaffirmé que