Plus de rémunération ne veut pas forcément dire plus de performance…

Par Chloé Guillot-Soulez, maître de conférences en sciences de gestion, IAE Lyon School of Management, Université Jean Moulin Lyon 3 et Claude Roussillon Soyer, docteur en sciences de gestion, management des ressources humaines, université Toulouse, UMR LISST, ENSFEA Aimeriez-vous avoir une meilleure rémunération ? Votre réponse sera sûrement oui. Êtes-vous tous les jours motivés dans votre travail ? Votre réponse sera cette fois sûrement plus nuancée. Ces deux questions ne sont-elles pas en partie liées ? Peut-être pensez-vous, comme la grande majorité des managers, que le but de la rémunération est d’inciter les salariés à faire de leur mieux. Autrement dit, plus de rémunération équivaudrait à plus de performances. Néanmoins, suffit-il de distribuer des primes pour augmenter les performances des collaborateurs ? Prenons l’exemple de la coopérative Vinovalie : si chaque palette de son produit rosé piscine vendue rapportait une prime de 100