Pignon sur vue réinvente la publicité urbaine

La vitrine châlonnaise valorise le savoir-faire de la société coopérative Marne Métal Concept et de ses partenaires. (Photo : Eric Vanden)

Une jeune entreprise rémoise propose de transformer des commerces vacants en vitrines publicitaires. Les marques recherchent sans cesse un moyen de communiquer différemment et sont avides de concepts originaux qui vont interpeller le consommateur. Pour répondre à cette demande et valoriser des espaces commerciaux vacants, Cécile Oudiette et Jérôme Collard ont eu l’idée de créer Pignon sur vue. Hébergée à Quartier Libre, la start-up rémoise souhaite, au-delà de la décoration d’une boutique, créer une véritable expérience : « Nous pouvons imaginer une interaction avec les passants, leur proposer une mise en scène de la vitrine. Ce n’est pas une boutique éphémère, les clients ne rentrent pas dans le magasin, mais ils peuvent participer grâce à leur smartphone ou même répondre à un sondage. Nous pensons que cela peut ainsi générer de la donnée à valoriser ». Et pour le propriétaire des murs, l’opération est intéressante