Phare de Cordouan, objectif Unesco

Pendant la période estivale, le Réso-Hebdo-Éco vous invite chaque semaine à parcourir la France en découvrant des lieux uniques Surnommé le « Versailles de la mer », le plus ancien phare français en activité (depuis 1611) est candidat pour être classé au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2020. Depuis le 11 juillet, cette merveille est à découvrir ou à redécouvrir par sa beauté majestueuse très grand siècle de Louis XIV. Le nom « Cordouan » proviendrait des Maures de Cordoue qui auraient installé à l’entrée de l’estuaire un comptoir commercial et donc un premier phare durant le Haut Moyen Âge, mais cela relève de la légende. Situé à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde sur un plateau rocheux, à égale distance (7 kilomètres) en mer de Royan et du Verdon, le phare de Cordouan est spectaculairement célèbre pour ses caractéristiques remarquables : 68 mètres de hauteur, portée considérable de la lanterne
Commentaires