Phare de Cordouan : objectif Unesco

Surnommé le “Versailles de la mer”, le plus ancien phare français en activité (depuis 1611) est candidat pour être classé au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2020. À partir du 11 juillet, cette merveille est à découvrir ou à redécouvrir par sa beauté. Le nom “Cordouan” proviendrait des Maures de Cordoue qui auraient installé, à l’entrée de l’estuaire, un comptoir commercial et donc, un premier phare durant le Haut Moyen Âge, mais cela relève de la légende. Situé à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde sur un plateau rocheux, à égale distance (7 kilomètres) en mer de Royan et du Verdon, le phare de Cordouan est spectaculairement célèbre pour ses caractéristiques remarquables : 68 mètres de hauteur, portée considérable de la lanterne d’environ 40 km, tour tronçonique en maçonnerie et pierres de taille, 311 marches pour atteindre la lanterne, chaussée empierrée de 260 mètres de long pour apporter vivres et