Payer amendes et petites factures du quotidien chez son buraliste

Jean-Paul Catanese, directeur régionale des fiances publiques de BFC, José Almeida, maire de Longvic et Samuel Brisson buraliste à Longvic.

Mardi 8 septembre la direction régionale des finances publiques de Bourgogne Franche-Comté invitait la presse à une présentation du nouveau dispositif de paiement de proximité auprès des buralistes, au bureau de tabac de Samuel Brisson à Longvic. S'acquitter de ses factures de cantines, de crèche ou d’hôpital, payer ses amendes ou même ses impôts, en espèces ou par carte bancaire, directement chez son buraliste, en même temps que son journal, c’est désormais possible, via le dispositif gouvernemental baptisé « Paiement de proximité ». Après une période de tests - en février et en mai - dans 19 départements (dont la Haute-Saône), sa généralisation à l’ensemble du territoire a été officiellement annoncée, le 28 juillet, par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance et Olivier Dussopt, ministre délégué aux Comptes publics. À ce jour, le réseau de buralistes partenaires de cette opération compte
Commentaires