On recrute, et en CDI

Jean-François Locatelli et Frédéric Danel, respectivement directeur territorial de la Côte-d’Or et directeur régional de Pôle Emploi, pointent du doigt les difficultés de recrutement qui s’accentuent, en particulier dans les bassins ruraux. (Photo: JDP)

L’enquête annuelle Besoins en main-d’œuvre de Pôle Emploi révèle dans la région, une hausse de 34 % des intentions d’embauche depuis la sortie de crise il y a deux ans. Avec cependant une ombre au tableau. C’est peut-être l’élément qui manquait pour conforter la sortie de crise annoncée depuis deux ans. Après la reprise de l’activité, le nombre de recrutements en hausse, c’est désormais l’emploi durable que plébiscite les entreprises. Comprenez, des embauches en CDI ou en CDD de plus de six mois. C’est en tout cas ce que révèle l’enquête annuelle Besoins en main-d’œuvre (BMO)(*) de Pôle Emploi. La région enregistre ainsi 34 % d’intentions d’embauches de plus en deux ans, soit 92 300 projets prévus avant la fin de l’année. Comparé à 2018, c’est 17 % de plus, là où la moyenne française se situe à 14,8 %. Un signal d’autant plus encourageant pour la région