Odette va aider les entreprises à comprendre la fiscalité locale

Samuel Cette Odette

Samuel Cette, président de la CPME31 et de la CPME Occitanie.

La Confédération des petites et moyennes entreprises lance Odette, l’Observatoire des taxes territoriales d’entreprises. Complexe, opaque, illisible. Pour la CPME de la Haute-Garonne, la CFE est devenue incompréhensible. Cette taxe fiscale locale, créée suite à la disparition de la taxe professionnelle, relève d’un calcul de haut vol, prenant en compte la valeur locative, déterminée elle-même par la surface, le tarif des loyers et la localisation. En fonction de tous ces éléments, Toulouse Métropole applique un taux variable selon sept secteurs et huit catégories d’activités. Dans le reste du Département, la CFE relève des intercommunalités. À vos calculettes ! Face à ce constat, la CPME lance l’Observatoire des taxes territoriales d’entreprises (Odette), une plate-forme exclusive et innovante, opérationnelle en janvier prochain. « Nous mettons à disposition des entreprises le premier outil syndical qui leur permettra de