Objectif : 3 000 bornes de recharge dans le Grand Est

Philippe Jacquet, vendeur sociétés et flotte du groupe AG Automobiles. (Droits réservés)

Après Metz en 2018, c’est Charleville-Mézières qui accueillait les deuxièmes « rencontres régionales de la mobilité électrique ». Cette manifestation, uniquement ouverte aux élus, professionnels et institutionnels, a rassemblé une quinzaine d’experts, équipementiers, énergéticiens et concessionnaires automobiles, tous convaincus par l’électromobilité. Outre un show-room géant, des échanges entre acteurs ont été rendus possibles avec la tenue d’une conférence autour du thème : « Le boom de la mobilité électrique » et quatre retours d’expériences. « À travers cet évènement, on veut fédérer les énergies à l’échelle de la région. Avec trois objectifs à court terme : poursuivre la promotion et l’accompagnement en faveur du développement de la mobilité électrique. Organiser la coopération des acteurs du territoire en leur permettant de dialoguer entre eux. Et constituer un relais de compétences pour ceux