Nevers entame sa “Loire story”

À Nevers, la municipalité investit les bords de Loire pour « réconcilier la ville avec son fleuve ». René Fallet, dans La soupe aux choux avait imaginé transporter le hameau des Gourdillots à l’aide d’une soucoupe volante. À Nevers, c’est par une politique de grands travaux que la municipalité veut « retourner la ville » vers la Loire, jusque-là boudée par l’urbanisme. Un divorce qui date des années 1960, lorsque la destruction du quartier des Pâtis (comprenant le port et les quartiers des pêcheurs) pour des raisons sanitaires, avait mis un terme à des siècles d’entente cordiale -et intéressée - entre la ville et son fleuve. CÉLÉBRER LA LOIRE En 2014 déjà, la municipalité, dirigée par un maire neversois depuis plusieurs générations, avait tiré de sa nostalgie une ambition de grands travaux. La Fête de la Loire qui célébrait le fleuve jusque dans les années 1980, fut réinventée dès 2014, le feu d’artifice
Commentaires