Mumm et Perrier-Jouët veulent stabiliser le prix du raisin

César Giron (à droite), Pdg de Martell Mumm Perrier-Jouët, et Christophe Danneaux, directeur de l’activité champagne. (Photo : J.R.)

César Giron, Pdg de Martell Mumm Perrier-Jouët, et Christophe Danneaux, directeur de l’activité champagne, ont annoncé, pour les deux Maisons du Groupe Pernod Ricard, l’engagement d’une politique de développement. Sur la période 2013-2018, le marché domestique du champagne a baissé de 12,1 % (et encore de 6 % sur les 9 premiers mois de 2019), tandis que l’export a augmenté 12,5 %. En 2015, les ventes en France représentaient 55 % du total de la commercialisation, et l’export 45 %. Ces pourcentages étant aujourd’hui inversés. Parallèlement, entre 2015 et 2018, le prix du kilo de raisin a augmenté de 10 % (actuellement, en moyenne, entre 6 et 7 € du kilo, hors primes, selon les crus) alors que dans le même temps, le marché français chutait de 9,2 %. Et, pour maintenir la capacité d’investissement, le prix de vente du champagne s’est accru de 13,1 % en 5 ans. En quelques chiffres, César Giron, Pdg de Martell Mumm
Commentaires