MSF et SAI liquidées, 38 salariés licenciés

Le prolongement provisoire d’activité d’un mois accordé par le Tribunal de commerce de Paris n’a pas permis de trouver un candidat repreneur des deux PME de Glaire, Moquettes et Sols de France (24 salariés) et Support Ardennes Industries (14 employés). Même le numéro trois chinois de la moquette, Kaili Carpet, un moment pressenti pour sauver les deux sociétés et qui fut l’ultime piste d’espoir du personnel, n’a pas été au bout de son intention faute de visibilité et de transparence dans le fonctionnement très opaque des deux entreprises réputées pour leur complexification administrative. L’activité ne pouvant plus être assurée, le couperet est donc tombé sur 38 personnes qui se retrouvent sur le carreau en attendant leur licenciement économique. Un plan de sauvegarde de l’emploi étant impossible en raison du découpage du site effectué en mai 2014 par Christophe Février, le Pdg de la holding G Groupe X.