Moins de dossiers et de délais au Conseil de Prud’hommes de Reims

Jean-Luc Germain. Crédit: Gérard Delenclos

Au titre des nouvelles affaires, le Conseil de Prud’hommes de Reims enregistre 622 saisines en 2018. Au titre des nouvelles affaires, le Conseil de Prud’hommes de Reims enregistre 622 saisines en 2018, exactement le même nombre qu’en 2017, avec moins de dossiers pour les sections industrie (-14,6%), commerce (-2,7%) et agriculture (-9%) et plus pour l’encadrement (+15%) et les activités diverses (+13,4%). Cette baisse, également présente au niveau national, fait dire au Président sortant, Stéphane Dubois : « La loi remplit son objectif qui était la baisse du contentieux prud’homal en matière de licenciement ». Au titre des affaires terminées, le nombre de dossiers clos passe de 720 à 570, soit un recul de 20,8%, signe d’une efficacité certaine que l’on référence dans toutes les sections. Moins de dossiers et moins de délais : les affaires réglées en 2018 l’ont été en 10,2 mois contre 13,5 moins l’année