Micro-algue, maxi-effet

(Droits réservés)

Après une levée de fonds de 200 K€, Kyanos Biotechnologies s’apprête à commercialiser son produit Kyanos Brain, issu de la micro-algue AFA. Rarissime : la micro-algue bleue AFA (Aphanizomenon flos aquae) ne pousse aujourd'hui que dans deux endroits dans le monde : dans le lac Klamath dans l'Oregon (États-Unis) – enclin à la pollution, mais où la récolte suit des codes traditionnels – et à Toulouse, où la start-up Kyanos Biotechnologies, incubée au Centre Pierre Potier, cultive l’algue de façon contrôlée.Si Vinh Ly s’est lancé sur ce marché porteur en 2016, avec deux associés, Pierre Alain Hoffmann et Fabrice Gascons-Viladoma, c’est que cette cyanobactérie riche en protéines, qui existe depuis 2,5 milliards d’années, peut répondre aux besoins des sportifs mais aussi au défi alimentaire de demain. « Je travaillais chez Airbus, au département marketing des avions d’affaires. La micro-algue est utilisée pour le