MGO, l’entreprise qui roule des mécaniques

Patrice Lacourte, chargé d’affaires et directeur technique devant l’une des 20 machines de l’atelier de production de Varanges : ici, la plupart fonctionnent encore en mode mécanique.

Après avoir été reprise il y a un an, MGO, un sous-traitant de l’industrie métallurgique, implanté en plaine de Saône et à Gray (70), capitalise sur un investissement à la fois matériel et humain pour asseoir son développement. L’entreprise vise une croissance à deux chiffres dès cette année. Il n’est pas peu fier, Michel Réveillon, gérant de l’entreprise MGO (Mécanique Générale d’Outillage) à Varanges, à côté de Genlis, en plaine de Saône. Après avoir repris cette PME de 24 salariés il y a un an - qui comprend également un second site de production à Gray (70) - il affiche en même temps qu’un timide sourire, un résultat à l’équilibre. Et ce, indique-t-il, malgré « un client qui a eu un problème de commande, ce qui a entraîné des répercutions sur notre activité. Au final, MGO a dû trouver des solutions et a réussi à compenser ». NOUVEAUX MARCHÉS Savoir rebondir face à un impondérable :