Marianka fait parler la matière

(Droits réservés)

La start-up albigeoise développe un concept innovant d’interrupteur qui pourrait bien révolutionner la domotique. Si Margaux Bardou et Benoit Gautier, les fondateurs de Marianka, un cabinet de design industriel, ont appelé leur innovation La matière bavarde, c’est parce qu’« au toucher, la matière répond », explique la première, architecte d’intérieur, tandis que le second est spécialisé dans le bâtiment. Il y a deux ans, ils ont décidé d’associer leurs compétences pour imaginer des matériaux innovants pour le bâtiment. Ils développent ainsi « des surfaces fonctionnelles, sensorielles et interactives » basées sur une technologie qui permet de transformer toute surface en interrupteur. Il suffit alors d’effleurer une paroi ou la tête de lit pour allumer ou éteindre la lumière... « Notre matériau peut être analysé comme un capteur de grande surface qui rend l’interrupteur beaucoup plus ergonomique », explique la