Marchés financiers : un contexte générateur de volatilité

L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), dans son rapport présenté à Bercy le 9 avril dernier, a estimé que les réformes mises en œuvre par le Gouvernement français auront pour effet une augmentation de 3,2 % du PIB par habitant à horizon de dix ans. Second satisfecit de l’OCDE à l’égard de la France : la transformation du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) en baisse de charges et la réponse apportée jusqu'à présent aux « gilets jaunes » vont dans le bon sens : « Le gouvernement a abaissé les coûts de la main d'œuvre et augmenté la prime d'activité pour les personnes faiblement rémunérées, ce qui contribuera à l'amélioration de leurs situations sur le marché du travail et de leurs revenus disponibles ». L’OCDE n’en critique pas moins le manque de détermination de l'exécutif français à baisser la dépense publique. Il s'agit d’un domaine majeur,