Magiline réorganise son capital pour poursuivre sa croissance

Magiline a beaucoup investi ces dernières années dans son outil de production troyen.

Le fabricant aubois de piscines, numéro 3 du secteur, entend profiter d’une vague porteuse pour les équipements individuels. La PME troyenne, lancée en 1994, a su surfer sur la vague des piscines individuelles en France, qui figure parmi les pays les mieux équipés en la matière. En l’espace d’un peu plus de 25 ans, Magiline s’est hissée au troisième rang national des constructeurs de piscine et est présente également dans 33 pays, notamment en Europe et en Asie. En l’espace de 26 ans, sont sortis de son usine troyenne, comptant aujourd’hui une centaine de collaborateurs, plus de 45 000 bassins ! Son chiffre d’affaires annuel avoisine les 32 millions d’euros. L’une des grandes forces de l’entreprise se situe dans sa capacité d’innovation, avec plus de 87 brevets internationaux déposés et une longueur d’avance dans la piscine « connectée » pilotée à distance avec un smartphone. L’entreprise
Commentaires