M7 : The place to be pour le business

(Photo : journal du Palais)

Depuis deux ans, l’hôtel Mercure de Beaune a connu des travaux de rénovation au sein du restaurant intégré le M7. Celui-ci revendique une identité propre.

«C’est THE place to be pour faire du business ! », assure le directeur, Médéric Fauchille. Ce lieu à sept minutes à pied des Hospices de Beaune, offre de multiples possibilités pour des rendez-vous d’affaires, que ce soit de deux à cent personnes. « Nous pouvons répondre à un maximum de demandes : cocktail en terrasse, rendez-vous à l’écart dans une salle indépendante, repas d’équipe convivial, à partager, plus fun, ou pour des clients pressés pour un repas en une demi-heure », poursuit-il. Son intégration à l’hôtel lui permet de bénéficier également des grandes salles de réunion à proximité. Pour afficher son identité propre, le logo et les couleurs ont été repensés. Exit le violet du Mercure, place au bleu canard et au laiton plus tendance, avec une décoration contemporaine. Pour les matières, le bois et le liège (lampe, tabouret) dominent.
« Avec l’architecte d’intérieur beaunoise, Anaïs Giannini Marmorat, nous avons souhaité que l’extérieur pénètre l’intérieur. C’est la terrasse qui s’invite dans le restaurant », précise Médéric Fauchille. Le restaurant est totalement porté vers l’extérieur, entouré d’un parc arboré, il baigne dans la lumière grâce aux grandes baies-vitrées qui donnent directement sur la piscine, été comme hiver.

L’environnement, c’est important. Mais que trouve-t-on dans l’assiette ? Le restaurant est résolument ancré sur le local avec une cuisine maison, du terroir, avec de nombreux plats traditionnels bourguignons, revisités ou classiques, quelques plats venus d’ailleurs, mais aussi des plats vegan et sans gluten. À la carte, on trouve aussi bien du coq à la bière que des cuisses de grenouilles, en passant par la classique bavette à l’échalote. « Notre chef cuisinier, Christian Sirurguet, concocte des recettes nouvelles régulièrement. Ce sont ses plats signatures. Le dernier en date était préparé à base de homard et a eu beaucoup de succès », confie Cassandra Champagnat, chargée de clientèle. Le restaurant dispose de deux terrasses, l’une peut accueillir plus de 150 personnes, l’autre est plus cosy et propose un espace de cuisine en extérieur. Des barbecues et des grillades ou planchas y sont proposés en été. Pour la petite histoire, les équipes du Paris Saint- Germain et de l’Olympique Lyonnais y sont des habitués et passent régulièrement quand ils ont un match dans le coin. Prochain challenge : faire salle comble lors de la vente des vins des Hospices de Beaune, qui aura lieu le troisième week-end de novembre.

m7-restaurant.com

Commentaires