L’USH veut peser dans le débat

Jean-Michel Fabre, président de l'USH Occitanie Midi-Pyrénées et Sabine Veniel-Le Navennec, directrice de l'USH Occitanie Midi-Pyrénées. (Photo : Agnès Bergon)

Alors qu’ils sont confrontés à une baisse sans précédent de leurs moyens, les organismes HLM savent faire preuve d’innovation. Et entendent le faire savoir à quelques semaines des élections municipales. À quelques jours de l'ouverture de la 80e édition du congrès de l'Union sociale pour l'habitat (USH) qui se déroulera au Parc des Expositions de la Porte de Versailles du 24 au 26 septembre – l’événement réunit à Paris les responsables de 694 organismes de logement social représentant 4,8 millions de logements HLM et 11 millions de personnes logées –, selon le président de l’USH Occitanie Midi-Pyrénées, Jean-Michel Fabre, six mois après le lancement en région de « l’alerte rouge pour le logement social », « le compte n’y est toujours pas ». En avril dernier, l’USH avait en effet tenté d’alerter les élus locaux sur la situation difficile que connaît le logement social en France, un secteur mis à mal par