L’invention d’Avelec pour faire barrière au Covid-19

Avelec a mis à profit son expertise électronique pour aider les employeurs à faire face au coronavirus.

L’entreprise ardennaise Avelec France a mis au point une machine sanitaire
permettant à tout employeur d’assurer ses obligations de sécurité.

Afin de permettre aux entreprises, écoles et autres établissements d’assurer le respect des gestes barrières dans leur enceinte, l’entreprise ardennaise Avelec France, implantée à Douzy, et habituellement spécialisée dans la réparation et le développement de systèmes électriques pour le monde industriel, a créé mi-avril la première barrière sanitaire virtuelle permettant à tout employeur d’assurer ses obligations de sécurité.

Grâce à une borne dotée de capteurs de présence installée sur site, à l’entrée, l’accueil ou à la réception, ce concept unique en son genre contraint, via un système laser, toutes personnes à se désinfecter les mains au moyen d’un distributeur automatique de gel hydro-alcoolique d’une capacité de 5 litres livrés. À chaque passage, les arrivants pénètrent ainsi les lieux après avoir obtenu le feu vert préalable. Tout cela sans le moindre contact car le gel coule tout seul. La personne n’a plus alors qu’à suivre scrupuleusement les consignes indiquées par cette barrière sanitaire made in Ardennes pour se frotter correctement les mains. En revanche, la non-utilisation de la solution hydro-alcoolique mise à disposition provoque le déclenchement d’une alarme.

Cette PME d’une dizaine de salariés a déjà fourni son invention à plusieurs gros groupes industriels qui en avaient rapidement fait la commande.

« C’est à la demande de plusieurs industriels que nous avons été amenés à penser ce process qui est une manière de prendre soin du personnel, des clients et des camionneurs en les obligeant, en cas d’oubli, à suivre les bons gestes. Mais aussi de permettre aux employeurs d’assumer la prévention et la limitation des risques de propagation du Covid-19 », souligne Fabrice Bonotti, 47ans, gérant d’Avelec France depuis sa création en 2009 à Vrigne-aux-Bois.

Deux types de barrières sanitaires sont en vente : l’une au coût de 1 180 euros (avec panneau plexiglas), l’autre à 1 980 euros (avec écran et diffusion de vidéos configurables).

Entièrement personnalisable selon les besoins, le produit mesure 46 cm de largeur, 37 cm de profondeur et 148 cm de hauteur (photo).

Commentaires