L’industrie du champagne face au Brexit

La table ronde autour de Marion Van Renterghem était composée du DG de Nicolas Feuillatte, Christophe Juarez (à gauche) et du DG de Bollinger, Charles-Armand de Belenet. La conférence était organisée par le Crédit Agricole du Nord Est.

Les observateurs retiennent leur souffle car si un accord sur le Brexit a été trouvé le 17 octobre, de nombreuses questions restent en suspens quant à son application. Sur le terrain, les directeurs des Maisons de champagne se veulent optimistes. Dans le cadre du Viteff, la journaliste multi-primée (prix Albert-Londres en 2003, prix Varenne en 2015, prix Louise Weiss en 2016) Marion Van Renterghem, était invitée à apporter son analyse d’expert sur le Brexit, en animant une table ronde composée de Christophe Juarez, DG du champagne Nicolas Feuillatte et Charles-Armand de Belenet, DG du champagne Bollinger. Pas tendre avec l’accord qui fait suite au référendum proposé aux Anglais le 23 juin 2016 sur la sortie de l’UE, dont le « oui » est sorti vainqueur à hauteur de 51,9 %, l’ex grand reporter au Monde fustige « les mensonges qui ont eu lieu durant la campagne » ayant conduit le peuple anglais « à ne pas savoir ce qu’il faisait ».
Commentaires