L’indémodable balai de paille à Grisolles

Jean-Marc Coulom perpétue un artisanal ancestral.

La commune de Grisolles nichée en Tarn-et-Garonne n’a pas l’intention de laisser tomber son balai de sorgho. Depuis plus de 30 ans, Jean-Marc Coulom maîtrise parfaitement sa confection… Son rêve : transmettre sa passion et susciter des vocations. Avec son bel accent chantant et sa façon de rouler les « r », Jean-Marc Coulom est assurément originaire du Tarn-et-Garonne. Écoutez comme il vous parle de la fanette ou du balejon, ce sont les grands-parents de nos balayettes. Jean-Marc Coulom est aux commandes de la dernière fabrique de balais de Grisolles. Il a créé son entreprise en 1987 après une expérience de menuisier. Le balai de Grisolles a connu son heure de gloire entre 1880 et 1918, où plus de 20 fabriques faisaient travailler 400 ouvriers, soit un quart de la population du village. Quelque 6000 balais sortaient chaque jour des ateiers, lesquels étaient exportés jusqu’en Grande-Bretagne. C’est la famille Peyrebrune propriétaire du
Commentaires