L’impression 3D prête à révolutionner l’industrie pharmaceutique

Mehdi Sellami conçoit une imprimante 3D capable de fabriquer des comprimés, notamment en combinant plusieurs médicaments dans un seul cachet pour faciliter la vie des patients. (Photo : droits réservés)

Une start-up souhaite conçoit une imprimante 3D capable de fabriquer des médicaments. Déjà créateur de 3D MorphoZ, spécialiste de l’impression 3D qui propose ses services pour accompagner les professionnels dans l’utilisation de cette technologie et produire des pièces, Mehdi Sellami lance un nouveau projet. Docteur en immunologie, l’entrepreneur va lier ses compétences scientifiques et technologiques pour créer « AugmentƎd Pharm » : « En 2015, un premier médicament fabriqué grâce à l’impression 3D a été mis sur le marché aux Etats-Unis, avec pour avantage de se dissoudre plus rapidement qu’un comprimé classique. J’ai réfléchi à ce qui pouvait être fait et j’estime pouvoir proposer une technologie plus intéressante permettant d’effectuer des dosages personnalisés et de combiner plusieurs médicaments dans un seul cachet ». RÉDUIRE LE NOMBRE DE COMPRIMÉS INGÉRÉS Après avoir constitué une