L’habitat social jurassien poursuit sa dynamique

Les salariés et les administrateurs de La Maison pour tous se sont réunis, autour de leur directeur général Éric Poli et de leur président Clément Pernot, au Château de Clairvans, à Chamblay dans le Jura, le temps d’un séminaire autour de la thématique de l’habitat social jurassien.

Vendredi 2 juillet, le directeur général Éric Poli, le président Clément Pernot, les salariés et les administrateurs de la Société coopérative d’intérêt collectif d’habitat à loyer modéré (SCIC HLM) La Maison pour tous se sont réunis à Chamblay dans le cadre du séminaire qu’ils ont organisé, atour de la thématique : l’habitat social jurassien – « Nos équipes à la rencontre de nos partenaires ».

La Maison pour tous, société coopérative d’intérêt collectif de l’habitat à loyer modéré, a réuni ses salariés et administrateurs aux côtés de son directeur général, Éric Poli, et de son président, Clément Pernot, le temps d’un séminaire, vendredi 2 juillet au Château de Clairvans, à Chamblay dans le Jura. En présence de personnalités représentatives du logement social, cette journée a notamment été l’occasion d’acter les réussites et les victoires récentes de La Maison pour tous. En effet, alors encore Office public de l’habitat (OPH) du Jura, ce dernier a fusionné avec L’OPH de Saint-Claude pour devenir une coopérative immobilière, « une réussite » comme en témoigne le directeur général de la nouvelle structure créée sous la forme d’une SCIC d’HLM. Ensuite, en mai dernier, son professionnalisme et sa qualité de service ont été mis en lumière à travers le maintien de sa certification Afnor Iso 9001. Si la crise sanitaire a nécessité une adaptation des équipes, La Maison pour tous en a profité pour rappeler « qu’en aucun cas il n’y a eu de rupture dans le service rendu ni dans la qualité de ce dernier ». Enfin, loin de l’idée reçue que cette petite structure pourrait ne pas avoir les moyens de son ambition, sa direction a profité de ce séminaire pour annoncer qu’elle venait tout juste d’être sélectionnée au niveau national pour concourir à la cinquième édition des Trophées de l’innovation HLM dans la catégorie “Innovation managériale”. Toutes ces nouvelles ont permis à Éric Poli, directeur général de La Maison pour tous, de souligner que « sans l’implication de nos collaborateurs ces réussites n’auraient pas été possibles, chacun à son niveau y a contribué ».

DES PARTENAIRES PRÉSENTS ET ACTIFS

« Les défis ont été relevés ensemble, c’est une belle aventure humaine, fidèle à notre déontologie, notre capital, c’est l’humain. Qu’il soit locataire ou salarié de notre coopérative », ont rappelé les organisateurs de ce séminaire comme pour acter cette dynamique d’équipe et réunir autour de La Maison Pour Tous, les décideurs nationaux, le temps d’une journée. L’Union sociale pour l’habitat (USH) a ainsi pu témoigner de sa confiance et de sa reconnaissance. La Caisse de garantie du logement locatif social (CGLLS) est intervenue de manière exceptionnelle, gage de la confiance accordée à la structure La Maison pour tous qui représente, d’après elle, « la seule convention basée sur un modèle coopératif en province ». Également présente, la Banque des territoires avait dernièrement souscrit, dans le cadre de la mise en œuvre opérationnelle du plan de relance de la Caisse des dépôts, à 4.2 millions d’euros de titres participatifs émis par La Maison pour tous. Un partenariat qui permettra d’ailleurs de poursuivre les opérations d’investissement initiées par la structure.

UN PARTENARIAT AVEC ARCADE-VYV

Dans le cadre du savoir-faire et de la synergie de compétences, le Groupe Arcade-Vyv et La Maison pour tous ont noué un partenariat pour accélérer le développement de la structure jurassienne. « Notre objectif est en effet d’améliorer le cadre de vie et le quotidien de nos locataires, souligne Éric Poli. La santé et le logement sont étroitement liés. On comprend donc mieux ce partenariat car Arcade-Vyv est un leader du logement santé avec un ancrage fort dans l’économie sociale et solidaire ».

En tout état de cause, l’ensemble de ces actions et de ces acteurs a une finalité unique, conclut l’organisme : « contribuer à la qualité de service dans le département du Jura avec un objectif prioritaire qui est de redresser et de redynamiser la situation de l’habitat social, notamment sur le territoire de Saint-Claude ». Pour ce faire, 70 millions d’euros vont être injectés sur sept ans sur le territoire, tout investissement confondu (réhabilitation, construction…), « autrement dit, 10 millions d’euros par an ce qui n’est pas négligeable ».

Commentaires