L’Europe soutient un deuxième Airbus des batteries

L’UE veut abaisser sa dépendance à l’égard de l’Asie. La Commission européenne poursuit son offensive sur le marché de la batterie électrique en approuvant une aide publique de 2,9 Mds€ octroyée par 12 États membres, pour un vaste projet commun de recherche et d’innovation sur les batteries de nouvelle génération. Il fait suite et viendra compléter un premier projet européen lancé fin 2019, par sept États et sous la houlette de Paris, qui bénéficie, lui, de 3,2 Md € d’aides d’État et vise à lancer les premières « giga factories » européennes dans les deux ans.  Le programme appelé European Battery Innovation, créé en réponse à la demande croissante de batteries automobiles et industrielles dans le bloc des 27 pays, compte parmi ses membres la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Croatie, l’Italie, la Finlande, la Grèce, la Pologne, la Slovaquie, l’Espagne et la Suède.
Commentaires