L’Europe en quête de solutions contre la pénurie de médicaments

(Photo : Pixabay)

Un défaut d’approvisionnement dû uniquement... au souci de rentabilité des fabricants. Toujours plus fréquentes dans les hôpitaux et les pharmacies, les ruptures de stock de médicaments représentent un risque considérable pour la santé des patients. Plusieurs associations de médecins et de pharmaciens s’inquiètent et demandent que des solutions soient mises en place au niveau européen. Selon un sondage révélé en janvier 2019 par l'association de patients France assos santé, un Français sur quatre s’est déjà vu refuser un médicament dont il avait besoin et les conséquences sont parfois dramatiques. Pour pallier le manque, les praticiens doivent trouver des compromis et passer commande à d’autres établissements, parfois étrangers mais cela crée des ruptures de stock en cascade dans les pays voisins. La France n’est pas le seul État concerné. Aux États- Unis et au Canada, les hôpitaux manquent régulièrement