Les volumes de Champagne à l’export dominent désormais le marché

Les exportations pèsent désormais plus de 51,3% des ventes mondiales de Champagne qui accusent un recul de 1,8% en 2018. Elles portent en grande partie la valorisation des bouteilles et le maintien du chiffre d’affaires de la filière à 4,9 milliards d’euros. Les scores étaient mauvais depuis le début de l’année. Pas de surprise, les expéditions de Champagne pour 2018 (301,9 millions) sont en retrait de 1,8%, soit 5,5 millions de bouteilles de moins qu’un an auparavant. Les ventes en France (147 millions) fléchissent de 4,2%, soit une baisse de près de 6,5 millions de bouteilles. L’Union européenne limite l’érosion à - 0,9%, soit -660 000 bouteilles. Les Pays tiers confirment leur tendance à la hausse (+2,1%) avec 1,6 million de bouteilles de mieux. Depuis onze ans, à l’exception de 2010, le marché français recule en volume. Il avait atteint son sommet de bouteilles en 2007 (188 millions), accompagnant le chiffre record