Les vœux du Bâtonnier Raffin pour Reims, les avocats et la justice

Eric Raffin

Eric Raffin, Bâtonnier de Reims : “ La transparence n’est-elle pas synonyme de l’inexistence ? “

Si les trois messes d’Alfonse Daudet furent basses, les trois vœux du Bâtonnier Eric Raffin ont résonné à voix haute, avec humour à petite dose, fermeté et conviction à grande dose, surtout parce qu’il y était question de l’indépendance de la justice. « Il faut croire qu'en France, on aime casser ce qui fonctionne », c'est, constatant les impacts de la réforme de la justice et ceux à venir du projet de loi de réforme des retraites, que le Maire de Reims, en prélude à leurs vœux, a salué les actions responsables des avocats de la Cour d’Appel. Si exprimer son soutien, eut été déplacé en période électorale, Arnaud Robinet a rappelé aux avocats que « la Ville de Reims a toujours su trouver en l’Ordre un partenaire constructif », rappelant à l’occasion le combat mené pour la défense du maintien de la Cour d’Appel. Avant de conclure : « Quel que soit mon destin personnel dans quelques semaines, je forme le