Les travaux publics montrent la voie aux futurs élus municipaux

TP Aube

Les professionnels des travaux publics veulent sensibiliser les futurs élus municipaux aux enjeux liés au patrimoine communal.

Dans l’Aube, la fédération des travaux publics (FRTP) du Grand Est s’inquiète de la réduction des dépenses d’entretien des réseaux. La fédération des travaux publics du Grand Est a entrepris une tournée des départements pour sensibiliser les candidats aux élections municipales sur les enjeux liés au patrimoine communal. Chaque tête de liste va recevoir un « kit » sous forme d’un dossier d’information comprenant notamment des données spécifiques à chaque département. Les données du CERC et de la FRTP Grand Est soulignent le désinvestissement des communes et EPCI (Etablissements publics de coopération intercommunale) de l’Aube ces dernières années. « Entre 2008 et 2018 les dépenses de TP par habitant sont passées de 251 à 185 euros dans l’Aube », constate Hervé Noël, président de la FRTP Grand Est, venu à Troyes, présenter les enjeux départementaux. Les collectivités locales réduisent leurs investissements