« Les réponses apportées ne sont pas à la hauteur »

Samuel Cette

Samuel Cette, président de la CPME31 et de la CPME Occitanie.

L’État avec l’appui des collectivités a mis en place un plan de soutien de 45 Mds€ en plus d’un fonds de garantie bancaire de 300 Mds€ pour venir en aide aux entreprises affectées par la pandémie. Des mesures que Samuel Cette, président de la CPME31 et de la CPME Occitanie, juge insuffisantes. Interview. Les mesures décrétées pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont de très lourdes conséquences sur le tissu économique. Comment la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) fait-elle front ? Un vent de panique s’est emparé de nos entrepreneurs et nous avons souhaité y répondre selon plusieurs axes. La première réponse a été de bien analyser la situation. Nous avons donc procédé à plusieurs sondages, le but étant de mesurer les difficultés dans lesquelles ils se trouvent et d’évaluer leur état d’esprit. Ensuite, nous avons contacté tous nos adhérents. Les membres du conseil