Les réformes qui peuvent dynamiser l’industrie

Agnès Verdier-Molinié, entourée par Hubert Mongon (DG de l’UIMM) et Christian Brethon (président de l’UIMM Champagne-Ardenne). (Photo : Philippe Demoor)

En invitant Agnès Verdier-Molinié à intervenir lors de son assemblée générale jeudi 13 juin à Charleville-Mézières, l’UIMM Champagne-Ardenne a débattu des réformes nécessaires. Sans avoir rattrapé ses niveaux d’avant-crise, « l’industrie se porte mieux, elle s’adapte aux nouveaux modèles économiques », observe Christian Brethon, président de l’UIMM Champagne-Ardenne. Le représentant de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (qui préside également le Medef Marne) se montre toutefois moins enthousiaste sur la politique gouvernementale que son délégué général national. Ce dernier, Hubert Mongon, salue « un gouvernement à la manœuvre sur les enjeux liés à l’emploi ». Il apprécie notamment « la réduction du code du travail » et estime que les industriels ont désormais « tous les outils en mains ». Christian Brethon réclame cependant une baisse du coût du travail et des impôts sur la