Les projets se multiplient dans les zones d’activités ardennaises

Construite pour accueillir le transfert de l’entreprise Amphénol dans un nouveau bâtiment industriel, la ZAC de Wé s’est bien développée depuis.

Les trois ZAC des Portes du Luxembourg sont un atout pour l’attractivité et le développement du territoire. Si tous les terrains de la ZAC de Mouzon sont aujourd’hui vendus, de nouveaux projets sont en cours à Wé (Carignan) et Douzy.

Forte de cinquante communes la communauté de Communes des Portes du Luxembourg, frontalière avec le département de la Meuse et la Belgique, compte trois zones d’aménagement concerté sur son territoire : à Mouzon, où tous les terrains viabilisés sont vendus , mais aussi à Wé-Carignan et Douzy où de nouveaux projets sont en cours de réalisation ou en passe d’éclore.

Sur la ZAC de Wé-Carignan, les Portes du Luxembourg ont acté la vente d’un terrain de 10 000 m2 à Glenn Sauw, l’actuel gérant du complexe touristique du Banel, et à Jean-Benoît Lamort. Le premier pourrait construire à cet endroit, un atelier de stockage, un espace de nettoyage de véhicules, un espace show-room ainsi que des activités de terrassement et d’espaces verts, alors que le second devrait y déménager dans le même bâtiment une clinique vétérinaire.

Un autre lot de 2 400 m2 est destiné au constructeur de charpentes en tôle, Proval. Installée sur la commune de Warnécourt la société qui exerce son activité dans la conception, la construction et l’installation de charpente et produits en tôle et dans le domaine du traitement des déchets va déménager. Elle y installera ses bureaux de conception et la partie commerciale. L’atelier de production qui pratique la découpe laser et le façonnage de la tôle se situera à Carignan alors que la partie soudure sera, elle, transmise à la Ferronnerie Legrand qui se trouve sur la ZAC de Wé. Au même endroit, un terrain de 1 200 m2 sera occupé par le chauffagiste Ascione, déjà présent à Mouzon et un autre de 6 000 m2 par l’enseigne d’articles de jardinage et de bricolage Point Vert.

À Douzy, c’est l’entreprise Motrio, qui va développer son activité vers le nettoyage des véhicules, camions, camionnettes et motos avec la construction d’une station de lavage disposant de plusieurs pistes et rouleaux. Un terrain de 2 500 m2 viabilisé a aussi été cédé à la société de transports JD Traction, déjà présente à Douzy et qui souhaite s’agrandir.

Deux cellules artisanales de 800 m2 chacune vont être construites cet été, pour des PME oeuvrant dans la transformation et la vente de produits de bouche : à savoir l’entreprise meusienne Le Marvillois, spécialisée dans la transformation et la vente de produits de boucherie et salaison et la société ardennaise, Le pressoir gourmand, actuellement basée à Warcq dans des locaux devenus trop étroits. Ces deux PME devraient créer huit emplois sur place. Par ailleurs, à Blagny, la PME parisienne L’atelier de la Démesure, spécialisée dans la fabrication de moquettes de luxe et personnalisables, était à la recherche d’un bât ment industriel. En plein essor, elle a besoin d’espace pour pouvoir se développer en investissant dans de nouvelles machines plus conséquentes .

D’autres projets sont déjà dans les cartons sur la ZAC de Douzy avec l’installation programmée, dans le courant de l’année 2022, de la ferme de panneaux photovoltaïques « Third Step Energy » qui prendra possession d’une emprise foncière de 50 hectares ainsi que de la réception d’une aire de co-voiturage de 70 places.

Commentaires