Les Premières en robes de soirée

Les Premières fonctionnent avec une dizaine de bénévoles actifs et des formateurs et coachs rémunérés pour accompagner les entrepreneures. A droite Caroline Aubert, coach pour les Premières, et les 15 Premières, pour la soirée organisée au cellier de Clairvaux.

L’incubateur régional dédié à l’entrepreneuriat au féminin a fait ses vœux pour l’année 2019. Chaque incubée a pitché son projet et émis un vœu devant un parterre fourni de 150 invités et partenaires. « Le concept de la soirée est simple: les 15 Premières vont exprimer leurs vœux profes- sionnels et les personnes en présence vont les aider à les réaliser », explique Caroline Aubert, présidente du Cabinet Elyksir et coach des entrepreneures incubées dans Les Premières. Elle les accompagne sur le programme Innovation et Création de richesses, dont la soirée organisée le 25 janvier dernier à Dijon est l’un des points d’orgue. « Les Premières avaient comme mission d’imaginer un concept de soirée pour exprimer leurs vœux à leur stade de développement. Ont-elles besoin d’un community manager ? De lever des fonds ? De trouver un associé ? », détaille Caroline Aubert. Pour marquer les esprits, les incubées ont