Les pompiers troyens passent à l’Ouest

La future caserne Ouest des pompiers va permettre de réduire les délais d’intervention vers des zones à forte densité de population et d’activités économiques.

Une nouvelle caserne de pompiers sort de terre à Troyes. Coût de l’opération : 6,8 millions d’euros pour réduire les délais vers des zones de forte densité d’entreprises et de logements. Depuis deux ans, ce sont les grandes manœuvres pour les services de secours de l’agglomération troyenne. Progressivement, les dix centres de premiers secours, comptant 200 pompiers volontaires dans les différentes communes de l’agglomération, ont fermé les uns après les autres. En même temps, un ambitieux projet de nouveau centre d’incendie et de secours venant s’ajouter à celui de la caserne du Vouldy à Troyes était lancé. L’objectif étant de réduire les délais d’intervention sur la partie ouest du bassin de Troyes – soit 27 communes – de 7 à 11 minutes en moyenne. Une aire géographique où la population a augmenté fortement ainsi que la présence d’entreprises avec la zone industrielle de la Chapelle-Saint-Luc
Commentaires