Les industries du territoire de Champagne-Ardenne résistent

Les industries du territoire de la Champagne-Ardenne ont globalement bien traversé l’année 2020. Leurs craintes pour l’avenir : les prix des matières premières et la politique gouvernementale entre relance, relocalisation et contraintes de fabrication. Sur le territoire de la Champagne-Ardenne, l’activité industrielle a diminué de 12% et plus fortement dans les matériels de transport, touchés de plein fouet par la crise de la mobilité. L’UIMM cite le volume de production nationale mesuré par l’INSEE : -28% pour l’automobile et -32% pour l’aéronautique. En région, les carnets de commandes restent en-deçà de la normale et le niveau des stocks, au-dessus de la moyenne, ne bouge pas depuis trois mois. Dans l’industrie, le climat des affaires au début 2021 progresse de quatre points comparativement à octobre 2020 et rejoint le niveau de mars 2020, à la veille du premier confinement. Les industriels ont maintenu leurs prix
Commentaires