Les idées lumineuses d’Artémise

Capable de traiter 5 000 néons à l’heure, Artémise est le leader français du recyclage de sources lumineuses.

La PME auboise travaille sur le sujet du recyclage des lampes LED pour préparer son avenir. En quelques années seulement, Artémise a su s'imposer comme le premier centre de traitement et recyclage de sources lumineuses, et en particulier de néons. La PME auboise installée à Vulaines, dans le Pays d’Othe, est aujourd’hui capable de traiter 5 000 tubes néons à l’heure, pour en récupérer le verre, le métal et la poudre. En fait, 95 % des composants d’un néon retrouvent une autre utilisation, sous une forme ou une autre. Sans atteindre de tels taux, les lampes à filament comme les lampes à mercure de l’éclairage public sont prises en charge dans cette filière de récupération qui s’élargit désormais à d’autres typologies de lampes. L’évolution de la réglementation incitant à l’usage de lampes moins consommatrices d’énergie comme les LED par exemple, pousse vers la sortie plusieurs catégories de
Commentaires