Les Hortillonnages, un havre de paix au cœur d’Amiens

C’est à eux qu’Amiens doit son surnom de « Petite Venise du Nord ». À deux pas du centre-ville, de la cathédrale Notre-Dame du XIIIe siècle et du quartier typique de Saint-Leu se nichent les Hortillonnages, jardins flottants inscrits à l’Inventaire national des sites. S’ils se laissent découvrir à pied ou en vélo depuis le chemin de halage qui longe la Somme, c’est à bord des traditionnelles barques à cornet – qui avec leur fond plat permettent de se déplacer facilement dans les canaux peu profonds – que l’on prend la pleine mesure des Hortillonnages (la plupart des parcelles ne sont accessibles qu’en barque), qui s’étendent sur plusieurs communes, dont celles de Camon et Rivery. Une visite d’une cinquantaine de minutes menée par un des douze bateliers de l’Association pour la protection et la sauvegarde du site des Hortillonnages, qui a sauvé ce joyau unique, façonné par l’homme sur les anciens
Commentaires