Les Fonderies Collignon en pleine phase de redéveloppement

L’entreprise emploie 54 salariés aujourd’hui.

Sauvée en septembre 2016 devant le tribunal de Commerce de Sedan par deux industriels, l’entreprise est redevenue rentable. Guy Tutiaux, (Pdg de Fabrication Ferronnerie Fixations à Bogny-sur-Meuse) et Jean-Pierre Mallet, un ancien cadre de Collignon, ont su relever un pari peu évident au départ. Les ex-Fonderies Collignon, en pleine déconfiture depuis 2009, ont connu deux redressements judiciaires, plusieurs vagues de licenciements (il y avait encore 225 salariés il y a une décennie) et une procédure de sauvegarde. Près de trois ans plus tard, la PME a repris son élan et le chemin de la croissance, au prix de quelques ajustements nécessaires dans l’effectif et l’organisation du travail. Explications de Guy Tutiaux qui s’était refusé à voir cette institution ardennaise rayée de la carte économique : « Pour la relancer, nous avons d’abord sacrifié le site Saint-Eloi dédié à la fonte GS pour recentrer notre production sur le point