« Les élus locaux se sont sentis oubliés »

Franck Leroy.

Maire d’Epernay, vice-président de la Région Grand Est et président de l’association des maires de la Marne, Franck Leroy est un observateur attentif des projets gouvernementaux de décentralisation. Un processus nécessaire, selon lui, qui doit donner encore plus de lattitude aux collectivités. Franck Leroy, quel regard portez-vous sur la volonté affichée du gouvernement d’ouvrir un nouveau volet de décentralisation ? La décentralisation n'est pas un concept figé une fois pour toutes. Notre société évolue à une vitesse soutenue. Cette évolution requiert de plus en plus de réactivité, de souplesse et d'innovation, ce que la lourdeur de l'Etat ne permet pas. Depuis 1982, la décentralisation a largement permis à notre pays de se moderniser. Aujourd'hui, ce sont les collectivités territoriales qui assurent plus des 2/3 des investissements civils publics dans notre pays. C'est un incontestable succès. Dernièrement, pendant la crise
Commentaires