Les droïdes de Soben, débarquent en ville et dans les usines

Benjamin Talon

Benjamin Talon, aux côtés de son dernier droïde porteur de charge.

Spécialiste des amortisseurs, cette dynamique PME lotoise s’est lancée avec une belle réussite sur le marché des droïdes, robots autonomes porteurs de charges. Avec ses yeux ronds et ses grandes roues, il ressemble à un gros jouet vintage. Ce robot électrique (sur la photo) développé par la PME lotoise Soben, est pourtant un bijou de technologie, entièrement autonome, équipé de caméras, radars et capteurs à ultrasons. Depuis 2017, cette entreprise innovante, spécialisée dans la conception et la réalisation d’amortisseurs pour l’automobile, l’aéronautique ou la Défense, s’est lancée dans la fabrication de droïdes, des robots porte-charges pour l’industrie ou l’assistance à personnes. Soben conduit avec succès ces deux activités, des grands comptes comme Renault, Nissan, la SNCF ou Siemens utilisent les robots lotois sur leurs chaînes de montage. Créée en 2005, par Benjamin Talon, au sein de